Pourquoi et comment modifier le régime alimentaire du lapin?
5 (100%) 1 vote

Mais d’abord… pourquoi ?

Comme chez beaucoup d’animaux de compagnie, le régime alimentaire du lapin doit varier aussi peu que possible. Ceci s’explique par la morphologie du tube digestif, adapté à certains types d’aliments seulement, et par le fait qu’à l’état naturel, les animaux trouvent rarement des choses très différentes à manger sur leur territoire habituel.

On n’envisage donc pas un changement d’alimentation pour le plaisir, mais parce qu’il y risque de carence ou problème de santé (cas à déterminer par un vétérinaire). Si votre animal mange exclusivement un mélange de graines du commerce, par exemple, il peut être intéressant de le remplacer par des granulés pour éviter qu’il ne « trie ».

S’il n’est pas habitué à manger des fruits et légumes frais, très importants pour sa santé, il vaut mieux essayer de lui en donner (attention cependant au risque de diarrhée).

Comment procéder au changement d’alimentation?

La règle absolue est que ce changement se fasse de manière très progressive, pour éviter le risque de diarrhée parfois fatale, ou un refus de s’alimenter tout aussi dangereux.

L’introduction des fruits et légumes frais, notamment, doit se faire avec parcimonie : uniquement de très petits morceaux, de préférence de pomme et de carotte (éviter la salade, les épinards etc.), toujours de première fraîcheur et soigneusement lavés.

On introduit donc le nouvel aliment progressivement tout en diminuant l’ancien, sur une période d’au moins une à deux semaines, en laissant toujours à disposition du lapin du foin et de l’eau fraîche. Si l’on dispose d’un jardin, il peut être très bénéfique de laisser brouter l’animal directement sur l’herbe, dans un enclos, ce qui lui apporte des fibres indispensables tout en favorisant un comportement naturel.

Evidemment, on s’abstiendra de le laisser paître sur une pelouse traitée à l’herbicide ou bourrée d’anti-limaces… On s’assurera aussi qu’il ne puisse pas s’échapper de l’enclos pour aller visiter le potager ou les plate-bandes du voisin !

En conclusion

Vous l’aurez compris, changer le régime alimentaire de votre lapin ne doit pas se faire sans raison, ni à la légère. Mais une fois trouvé le juste équilibre entre son bien-être et ses préférences, vous serez sûr d’apporter à votre animal tous les nutriments dont il a besoin, sans bousculer son fragile appareil digestif.

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE